Nécromancien

De Telarapedia
Aller à : navigation, rechercher

"Approchez, nobles guerriers. La bataille ne fait que commencer. Protégez les faibles, châtiez les malins ; alors seulement vous pourrez vous reposer."

Les Nécromanciens infligent des dommages en s'associant avec leurs familiers. La plupart de ces dommages sont provoqués par un familier qui est puissant et amélioré. En cas d'urgence, les Nécromanciens peuvent aussi servir de guérisseurs mais en sacrifiant leur propre santé au bénéfice de leurs alliés.

Points forts[modifier | modifier le wikicode]

Aidé de ses serviteurs morts-vivants, un Nécromancien peut infliger de graves dommages qui perdurent de manière prolongée et peut aussi se montrer plus résistant que la plupart des Mages. Grâce à ses différents sbires, il peut faire face à diverses situations de combat. Il est, de plus, autant à l'aise pour décimer ses ennemis que pour protéger une zone tout entière à l'aide de son énergie mortifère.

Points faibles[modifier | modifier le wikicode]

Une grande partie des dommages qu'il inflige venant de ses familiers, le Nécromancien devient vulnérable lorsqu'il est seul. Pour leur part, les familiers ont aussi besoin de l'aide de leur Nécromancien pour optimiser leur performance, dans le cas contraire, ils n'infligeront qu'une fraction des dommages qu'ils peuvent occasionner.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Corthana Wyvernjack aida son frère à sortir de la crypte et poussa un petit cri d'un air inquiet en effleurant son armure cabossée. William plissa les yeux et la regarda.

"C'est toi qui voulais attirer l'attention du grand prêtre, lui rappela Corthana. Si tu veux me protéger, alors assume-en les conséquences". William s'apprêtait à parler mais elle l'en empêcha et s'en alla chercher son aiguille pour recoudre les plaies de ce dernier.

La situation de William remontait à l'époque où Corthana et lui avaient rejoint la croisade contre les Éternels. Ils travaillaient de leur côté puisque les autres se méfiaient de la magie de Corthana.

Tout leur réussissait plutôt jusqu'au jour où Corthana fut capturée par les Éternels. Peut-être décelèrent-ils en elle un côté obscur ou tout simplement pressentèrent-ils sa finesse d'esprit ; quoi que ce fût, ils l'introduisirent à leur rituel de réanimation. D'une complexité superflue, ce rituel était chargé d'invocations de Regulos qui, paraîssant faire partie intégrante de la magie, ne servaient en fait qu'à pervertir l'invocateur. Corthana se joignit donc au spectacle mais en évitant soigneusement toute référence au Destructeur.

Et puis un jour, William, son entêté Paladin de frère, arriva sans crier gare dans le camp des Éternels pour la libérer. Corthana n'hésita pas une seconde : profitant de la distraction des ennemis, elle changea le sol sous leurs pieds en crypte funéraire et donna à goûter à ces fanatiques qui ne cherchaient qu'à la corrompre, le goût de leur propre nécromancie.

Cette magie subtile et pernicieuse ne suffit pas à venir à bout de ses ennemis. Corthana invoqua alors des zombies qui se nourrirent de l'énergie mortifère ainsi libérée pour renforcer leurs attaques.

Cependant, elle n'avait pas oublié son frère. C'était bien grâce à lui et à son audace qu'elle était parvenu à user de ses terribles pouvoirs sur ceux qui croyaient pouvoir la duper. Elle savait que derrière le courage Mathosien se cachait souvent les talents d'un prêtre et que sans soins, William finirait par succomber à ses milliers de coupures.

Elle puisa donc au plus profond d'elle-même, à la source de sa vie, à même son propre sang pour sauver son frère. Lorsque l'épreuve devint trop lourde à supporter, elle s'aida en puisant dans l'essence de ces fanatiques qui portaient désormais son empreinte.

Fuyant pour leur vie, Corthana et William croisèrent la route du grand prêtre de Regulos dont la malveillance l'avait transformé en un éternel mort-vivant. D'un tour de magie noire et tout en ricanant, il métamorphosa William en vieillard, lui faisant aussitôt rendre l'âme. Corthana garda d'abord son sang-froid ; elle réunit ses forces et prit l'apparence d'une liche. Dans sa nouvelle forme, elle invoqua les fantômes de nobles guerriers qui eurent raison du grand prêtre et vengèrent William. Ayant retrouvé sa forme humaine, elle s'effondra à terre en pleurs à côté du corps gisant de son frère.

William, comme tout Paladin, ne parvint jamais à accepter l'art nécromant. Et à chaque fois qu'elle le recousait de son aiguille, il lui lançait, de ses yeux creux, un regard des plus glacial. Il est dit que jusqu'à ce jour et pour l'éternité, il continue de la protéger, à l'affût du moindre sbire de Regulos qui tenterait de perturber son paisible sommeil.[1]

Images[modifier | modifier le wikicode]

RIFTnecro1.jpg
RIFTnecro2.jpg
RIFTnecro3.jpg

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Page officielle sur la classe du Nécromancien - [1]