Telarapedia
Advertisement
Protecteur
Protecteur
Soin et DPS
Vocation: Clerc
Stat Principale: Unknown
Armure: Unknown
Armes: Unknown
Arbre: Ses sorts


À l'image du flux et reflux des marées, les soins qu'offrent les Protecteurs augmentent avec le temps. Ils se révèlent ainsi fort efficaces lors des longs combats qui épuiseraient la plupart des guérisseurs.

Points forts[]

Le Protecteur excelle particulièrement bien à envelopper ses alliés d'un amas d'énergies curatives. Dans la mesure où il dispose d'assez de temps pour opérer sa magie, un Protecteur peut mener ses alliés vers les victoires les plus inespérées.

Points faibles[]

Dans le cas où un Protecteur n'a pas le temps de jeter ses sorts pour résister une attaque concentrée, il a peu de recours face à un assaut rapide ou groupé.

Histoire[]

Les Elfes quittèrent leur pays et vinrent s'installer dans les Îles Kelari, un lieu peuplé d'esprits sauvages. La plupart de ces petits dieux s'allièrent avec les nouveaux venus, mais l'un d'entre eux ne voulut rien entendre : Ixalou, le seigneur de la rivière. La jeune Diona, pressentie pour devenir la Grande Prêtresse des Kelaris, se vit un jour défiée par l'une de ses rivales de faire ses preuves en ralliant le seigneur de la rivière à sa cause.

Elle offrit un sacrifice à l'idole d'Ixalou, et marcha le long de la rivière en attendant qu'il surgisse des eaux. « Tu viens chercher ma faveur, Elfe, » lança Ixalou d'une voix telle une vague déferlant sur les rochers, « mais je ne t'en accorderai point. Les Kelaris sont impulsifs, arrogants et imprévisibles. Tout le contraire de la rivière. L'eau est apaisante, humble et par-dessus tout, constante. »

« Je n'échouerai pas. » La voix de Diona avait beau inspirer une fierté dangereuse, Ixalou lui permit de se servir de sa magie le temps d'un unique essai.

Diona parcourut la rivière. Après deux jours, elle croisa un groupe de pêcheurs soumis à l'assaut des tourbiers. Spontanément, elle invoqua une vague gigantesque qui balaya la vermine, mais certains demeurèrent

Diona draina le fluide de leur corps pour ensuite les percer avec des lances d'eau, mais ne parvint pas à tous les arrêter. Lorsqu'elle se retourna vers les pêcheurs, elle vit que leurs minutes étaient comptées. Elle leur jeta donc des rayons d'énergie régénérants, mais avant même que le sort ait fait son effet, une nouvelle attaque des tourbiers les achevèrent.

Diona fut saisie d'horreur. Si elle avait bel et bien tué les monstres, elle n'avait rien pu faire pour les pêcheurs. Elle tomba à genoux, et attendit qu'Ixalou vienne reprendre ses pouvoirs. Elle patienta un jour… puis deux… puis trois.

Au soir du cinquième jour, Ixalou apparut devant elle. « Tu as échoué. Sais-tu seulement pourquoi ? »

Diona baissa la tête et répondit : « L'eau est constante, elle a besoin de temps pour s'écouler. Si j'avais commencé par soigner les pêcheurs, ils auraient pu résister aux blessures à venir. Ma fierté m'a aveuglée. Je croyais pouvoir tuer les démons d'abord ; j'avais tort. »

Les bords de la rivière gonflèrent et son seigneur se mit à glousser. « C'est bien la première fois que j'entends un Kelari admettre ses erreurs. Pour cela, tu mérites une seconde chance. »

Reconnaissante, Diona suivit le cours de la rivière jusqu'à entendre un bruit d'épée. Elle suivit ce son jusqu'à trouver un groupe de voyageurs à l'agonie face à une bande de satyres.

Diona invoqua des sphères d'eau de soins et les jeta dans la mêlée. Une ou deux éclatèrent immédiatement au contact des combattants blessés, tandis que les autres ne libérèrent leur énergie curative qu'après de nouvelles blessures. Les satyres se trouvaient bien démunis face à Diona et ses vagues de soins.

C'est alors que leur chef asséna aux voyageurs un coup de hache circulaire qui les affaiblit de plus belle. Diona s'en remit aux conseils du seigneur de la rivière, et un torrent de pluie vint se déverser. Chaque goutte guérit une blessure. Revigorés, les pèlerins purent enfin massacrer les satyres.

Un Nain aux bras arqués s'avança et arrêta son regard sur Diona. « Voilà qui était impressionnant. Je suis le Justicier Thorvin. Nous sommes à la poursuite de Vertécaille, alors si vous aimez tuer les satyres, vous pourriez nous être utiles. »

Brièvement, Diona regretta de ne pouvoir aller faire étalage de ses nouveaux pouvoirs devant sa rivale. Elle accepta d'accompagner Thorvin et son groupe, et aperçut alors, au bord de l'eau, une silhouette qui lui fit un signe d'approbation, puis disparut.

« Comme le pêcheur se fie à l'océan, comme le fermier s'en remet à la rivière, faites confiance aux eaux paisibles que je contrôle et qui vous gardent sains et saufs, et prospères. »

Images[]

RIFTwarden1.jpg
RIFTwarden2.jpg
RIFTwarden3.jpg



Références[]